LE PROGRAMME EN DÉTAIL

MAÎTRISER LES BANQUES ET LA FINANCE

Profitant de leur position dominante et sans entraves, les banques systémiques se sont engraissées de la dérégulation de leurs activités pour ancrer leur obsession du profit dans la nature même de leur existence. A l’initiative des crises financières et contributrices de la destruction de la planète, les banques ne redeviendront pas un outil au service de la population sans une régulation forte de leurs activités.

LA FRANCE INSOUMISE

Mettre fin à la dictature financière

Dans son livret thématique « Pour un service public bancaire », paru dans le cadre de la campagne présidentielle de 2017, la LFI dénonce une sphère financière qui « dirige et vampirise » l’économie réelle et explique souhaiter « mettre au pas la finance ».  Pour engager ce combat contre la finance, la France Insoumise propose notamment de :

  • Séparer les banques d’affaires et de détail

  • Faire passer une loi bancaire pour redéfinir les missions publiques des banques

  • Augmenter le Fonds de garantie des dépôts et créer un commissariat de sureté financière

  • Interdiction des activités dans les paradis fiscaux

  • Instaurer une taxe « réelle » sur les transactions financières

  • Remettre en place l’ISF

EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS

La maîtrise de la finance au bénéfice de l'écologie

Dans son programme présidentiel de 2017 « Bien Vivre », EELV insiste sur la nécessité de « libérer l’économie de sa financiarisation ». Le parti écologiste indique vouloir mettre en place de « nouvelles règles et contraintes » à une finance devenue nuisible et prédatrice en passant par une régulation coercitive. Les écologistes proposent notamment de :

  • Séparer les activités de crédit des activités sur les marchés financiers

  • Plafonner la rémunération des traders

  • Interdire les opérations de trading à haute fréquence

  • Lutter contre les paradis fiscaux

  • Revoir les objectifs de la BCE (sortir du paradigme de l’inflation)

  • Élargir la taxe sur les transactions financières

  • Remettre en place l’ISF

PARTI SOCIALISTE

Maîtriser la finance par une régulation européenne

Dans son programme de 2017, le PS se dote de nombreuses mesures fortes pour réguler la sphère financière et les activités bancaires.  Le Parti Socialiste met l’accent sur une approche fiscale de la maitrise de la finance ainsi que sur la réforme du système bancaire.  Les socialistes proposent notamment :

  • Mettre en œuvre l’harmonisation fiscale en Europe

  • Élargir la taxation sur les transactions financières

  • Séparer strictement les activités bancaires de crédit et de spéculation

  • Forcer les banques à contribuer au financement de la sortie de crise

  • Lutter contre l’évasion fiscale en taxant les bénéfices des multinationales

  • Instaurer des sanctions commerciales contre les paradis fiscaux

  • Remettre en place l’ISF

GÉNÉRATION-S

Une économie au service de la société

Sur son site internet, le mouvement Génération-s plaide également pour une maîtrise de la finance afin d’encourager « une économie au service de la société ». L’ambition est de réguler la finance pour la contraindre à servir l’économie réelle et la transition énergétique. Le mouvement plaide également pour une taxation des grandes fortunes, notamment à l’échelle européenne. Génération-s propose donc, entres autres :

  • Limiter le secteur financier à son activité de financement de l’économie

  • Contraindre et orienter l’investissement bancaire vers des projets soutenables

  • Lutte contre les paradis fiscaux et l’optimisation fiscale

  • Remettre en place l’ISF, si possible à l’échelle européenne

PARTI COMMUNISTE

Prendre le pouvoir sur l'argent

Dans son programme, le PCF annonce vouloir « prendre le pouvoir sur l’utilisation de l’argent » et propose des mesures similaires aux autres partis de gauche avec un fort accent sur la réorientation sociale et écologique des investissements. Le parti communiste propose notamment :

  • Imposer aux banques de financer des projets soutenant l’emploi et la formation

  • Lutter contre l’évasion fiscale en taxant à la source les profits (9->20%)

  • Interdire aux banques d’avoir des activités dans les paradis fiscaux

  • Lancer le chantier de l’harmonisation fiscale en Europe

  • Réorienter la politique monétaire de la BCE vers un fonds pour le progrès social et écologique

  • Élargir la taxe sur les transactions financières

  • Remettre en place l’ISF

REVENIR AU PROGRAMME COMMUN